Bijou ethnique afrique

L’une des richesses du continent Africain sont ses nombreuses zones géographiques où se développent des cultures prospères et solidaires les unes aux autres. Chacune d’elles est caractérisée par des coutumes, des activités, des accessoires uniques. L’un des domaines où elles se sont particulièrement illustrées est celui de l’habillement grâce entre autres aux bijoux originaux et authentiques qu’elles ont conçues. Qu’ils soient d’origine Touareg, Masai, peulh, zoulou… découvrez à travers cet article, une présentation succincte mais bien fournie des bijoux ethniques africains.

Origine et signification

La participation de l’Afrique au développement de l’art n’est plus à démontrer. Du fait des nombreuses ethnies qui la peuplent, elle a su mettre à la disposition du monde entier, des pièces d’art de différentes sortes, innovantes, charmantes et caractéristiques d’une aire culturelle donnée. La fabrication des bijoux, avec des perles notamment (bijoux anciens, bijoux sénégalais, bracelet etc), occupe une place de choix au sein de l’artisanat dans de nombreuses cultures africaines car de tout temps, bien se vêtir a été une préoccupation cruciale de l’humain.

En effet, l’Afrique s’est très tôt dans l’histoire, adonnée à la fabrication des accessoires de beauté, les bijoux notamment. Les premiers modèles datent de plus de 75 millénaires, furent découverts en Afrique du Sud sur le site archéologique de Blombos, et étaient à base des phanères et os d’animaux. Progressivement, avec la découverte et la maîtrise du travail des métaux, cet intrant a été incorporé pour confectionner des bijoux plus résistants et plus raffinés. Quant au symbolisme du bijou en Afrique, il est la marque du pouvoir, de la richesse et de l’opulence.

Les différents types de bijoux

Les bijoux ethniques africains sont de divers types et sont caractéristiques d’une culture donnée. À titre d’exemple, dans la culture Masaï, originaire du Kenya, vous verrez certes de nombreux types de bijoux, mais préférentiellement des colliers cravate et des boucles d’oreilles en perles. La culture peulh particularise quant à elle les boucles d’oreilles et les colliers qu’elle fabrique de plus en plus avec des métaux précieux, alors que les zoulous se mettent beaucoup plus en valeur avec des colliers perlés agréablement colorés (exemple de bracelet de perles sur Leyabijoux.com). D’autres types de bijoux tels que les pendentifs, bagues et bracelets sont également fabriqués.

Les différentes formes et les matériaux de fabrication

La fabrication des bijoux en Afrique s’est beaucoup améliorée au fil du temps, l’essor de l’art de la joaillerie ayant grandement influencé cela. À l’origine faits avec des phanères et os d’animaux, les bijoux ont été par la suite confectionnés en usant du bois ( qui est toujours employé), des perles de cauris ou de verre, puis des métaux. Aujourd’hui, ils présentent toutes les formes possibles avec une élégance et un charme impressionnants.

Exemple de bijoux africains : Pinterest